Trois questions au propriétaire du Relais de Fontenay

François Basty et Pascal Roman, historien du Musée de La Poste, lors des Journées Européennes 2019 au Relais de Fontenay © photo Alain Martin / Pixelvisuel, DR.

François Basty, descendant des maîtres de poste du Relais de Fontenay-sur-Loing, est également le propriétaire du lieu patrimonial qui fait aujourd’hui l’intérêt de la mission Bern et de la Fondation du Patrimoine, le Relais ayant été retenu en 2019 dans les sites patrimoniaux français à restaurer et valoriser. Focus en trois questions sur ce lieu emblématique…

En 2009, vous avez acquis le Relais de Fontenay. Pour quelles raisons ? Quels ont été les grands moments sur ces dix ans ?

Quand nous étions petits, notre cousine Madeleine Fouché nous racontait l’histoire de nos ancêtres maîtres de postes aux chevaux et particulièrement, celle de leur relais à Fontenay. Mes parents qui avaient acquis le relais en 1971, s’y sont installés en 1989, permettant ainsi à Madeleine de tenir la promesse faite à son père Paul Fouché de tout faire afin que le relais reste en possession de descendants des maîtres du relais de Fontenay. En 1992, lorsque Madeleine me dédicaça son «Trois siècles au service des postes » quelques jours avant de mourir en écrivant « À mon cousin François Basty en souvenir de tous nos ancêtres maîtres de Poste… », je ne me doutais pas encore que cette dédicace s’avèrerait comme un passage de témoin ! En 2009, quand, ma femme et moi-même, nous avons repris la maison de mes ancêtres, c’était d’emblée avec le projet de faire vivre ce lieu patrimonial en y créant un relais culturel.

Les choses n’ont pas été faciles : les deux moments les plus terribles étant sans nul doute l’écroulement du toit de l’écurie survenu le 1er janvier 2014 et plus récemment, les inondations de mai-juin 2016 qui ont causé de nombreuses dégradations. Il m’est difficile de mentionner tous les grands moments positifs de cette aventure qui sont venus, à chaque fois, relancer notre enthousiasme inébranlable : les nombreux échos positifs et soutiens dès le début de l’aventure au début de ces années 2010, la création dès 2014 de l’association de sauvegarde et de valorisation avec la présidente Jocelyne Huck, le nombre d’adhérents au projet toujours croissant, le soutien dès 2015 de la Fondation du patrimoine avec la signature de la convention de souscription, mais aussi le soutien du Musée de la Poste !

L’année 2019 a été une année particulièrement riche et positive pour le Relais. Si vous reteniez trois événements sur ces douze mois… quels seraient-ils ?

Trois événements ont marqué le Relais en 2019 :
– Le choix par la « mission Stéphane Bern et la Fondation du patrimoine de sélectionner du Relais de Fontenay pour le Loto du Patrimoine 2019.
– La volonté de Maisons Paysannes de France et Maisons Paysannes du Loiret d’organiser le 22 juin un atelier Ocre et Badigeon devant la Vieille Poste de Fontenay dans le cadre de la 22e édition des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins.
– L’enthousiasme de toutes celles et tous ceux qui ont contribué au succès des Journées du Patrimoine 2019 au Relais de Fontenay. Placées sous le haut patronage de S.E. Dr Michael Linhart Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Autriche en France, ces journées ont permis au Relais de Fontenay de dévoiler quelques facettes de son projet de relais culturel, un lien entre Patrimoine et Arts et Divertissements ou encore Savoir et Savoir-faire !

Une nouvelle année s’ouvre pour le Relais de Fontenay. Quelles sont les perspectives et quels sont les projets à venir sur le court terme et le long terme ?

Je reste conscient de l’immense tâche qu’il reste à accomplir jusqu’à l’ouverture du site au public. Je suis néanmoins confiant, sachant que cette ouverture se fera en plusieurs étapes au gré des avancements du projet.

Je me réjouis à l’idée que les premiers travaux de sauvegarde pourront commencer au printemps 2020 grâce à la mission Stéphane Bern et l’expertise de la Fondation du patrimoine. En continuation de l’atelier proposé le 22 juin dernier, un atelier « badigeon à la Chaux » est en projet avec le concours de Maisons Paysannes de France et du Loiret. Des projets d’exposition pour 2020 sont à l’étude, une à Fontenay, sans doute dans le cadre des JEP2020, une autre à Vienne en Autriche où je réside, avec des objets de ma collection privée.

L’année 2020 nous demandera de redoubler nos efforts dans la recherche de sponsors et de mécènes. Pour le long terme, une étude de faisabilité basée sur de nouvelles pistes de développement du projet est actuellement en cours. Nous en saurons plus dans quelques semaines…