Histoire

Le relais de la poste aux chevaux :

À la fin du XVIIe siècle, l’ancienne route des postes qui passe sur le plateau par La Chapelle-la-Reine et Château-Landon pour relier Paris à Montargis, est progressivement abandonnée au profit de la nouvelle route royale, joignant Nemours à Montargis : en 1698, Jean Ramon « chevaucheur tenant la poste de Préfontaines »», achète aux Desprez, seigneurs de la Chapelle, le domaine de Grande Maison à Fontenay, comprenant un corps de logis, datant probablement de la fin du XVe siècle, et plusieurs dépendances. Il y installe définitivement la poste aux chevaux en 1700. Son gendre, Nicolas Petit (1700-1776), fils du maître de poste de Montargis, lui fait suite en 1728 et dirige l’ensemble de la poste (à laquelle il adjoint de vastes terres à fourrage pour les chevaux), de l’hôtel de l’Écu et de l’auberge. Lui succèdent comme maîtres de poste à Fontenay: Luc Petit (1728-1776), Jean Baptiste Firmin (1755-1802) qui est le premier maire de Fontenay en 1790, Jean François Théodore (1786-1856), sixième maire de Fontenay. Ce dernier, alors âgé de dix-neuf ans à peine, a l’honneur d’accueillir le pape Pie VII, le 25 novembre 1804, dans sa propre chambre, alors que le Saint-Père se rend à Fontainebleau, pour le sacre de l’empereur Napoléon…

Paul Fouché (1857 -1940) :

Descendant de Théodore Petit et de sa première femme Julie Guerrier, Paul Fouché (1857 – 1940) fut en son temps dépositaire de ce patrimoine qu’il contribua à enrichir: peintre portraitiste et paysagiste, la région du Gâtinais fut une source intarissable pour ses paysages (huiles, aquarelles, fusains, etc.).

Madeleine Fouché (1896 -1992) :

Sa fille Madeleine FOUCHÉ est née et décédée dans cette maison qu’elle chérissait tant et dans laquelle elle séjournait souvent. C’est d’une plume alerte qu’elle a raconté dans « Trois siècles au service des postes » l’histoire de la lignée des Maîtres PETIT propriétaires des importants bâtiments du relais de Fontenay.

Nouvelle destinée :

François Basty est descendant de Théodore Petit et de sa seconde femme Thérèse Euphrasie Bouthemard ; un tournant décisif est donné lorsqu’il reprend la maison en 2009 : une nouvelle destinée pour la bâtisse se profile. François Basty et son épouse Gabriele ont initié ce projet que l’association pour la sauvegarde et la valorisation du Relais de Fontenay a repris à son compte. Depuis le 17 septembre 2015, c’est sous la forme d’un bail emphytéotique que l’association « Relais de Fontenay » est devenue dépositaire du futur relais culturel.

Extrait de la IIe feuille de la carte particulière du canal du Loing - Jean Lattré - XVIIIe siècle (Coll. Basty)

Extrait de la IIe feuille de la carte particulière du canal du Loing – Jean Lattré – XVIIIe siècle (Coll. Basty)